A l'origine Thor est un dieu nordique, apparaissant en 1962 pour la premiere fois en tant que super héros grace au célèbre éditeur Stan Lee, au dessinateur jack kirby et au scénariste Larry lieber. Il est connu pour être un des membres fondateurs des Avengers. Comme ses compatriotes Captain America et Iron Man, il est utilisé comme un outil de propagande contre le communisme dans un premier temps puis il est utilisé pour dénoncer des conflits politiques dans un second temps.
Dans Journey into Mystery #84, sa deuxième appartition, il affronte un ersatz de Fidel Castro, chef de cuba et communiste.


 

Dans les numéros suivants, il affronte Mao Zedong ainsi que les Vietcongs. Lors d'un combat, un soldat se repentit et décide de se suicider à causes de ses erreurs comises dans le passé, avant de commettre cet acte, il avoua : " C'est le communisme qui a fait de moi ce que je suis, qui m'a transformé en un instrument de destruction brutal et inconscient ! Au communisme alors ! Puisse-t-il disparaître de la surface de la Terre et de la mémoire de l'humanité ! ". Dans cette bulle, Marvel comics décrient le comunisme en le diabolisant et en obligeant les populations à commettre des crimes.

 

 

Dans le numéro 118, Loki manigance pour que le Destructeur, une arme de la dernière chance qui a été cachée par Odin, soit activé et s'attaque à Thor. Cette machine en forme d'armure peut tout détruire sur son passage. Loki, d'abord joyeux de voir son frère quasiment détruit, se désespère lorsqu'il comprend que le Destructeur ne peut pas être arrêté et menace de tout détruire. Loki tente de sauver son frère et implore Odin. Ce dernier semble réussir à détruire la machine. Il n'en est rien et le Destructeur réapparaitra à plusieurs reprises dans les aventures de Thor.

À l'époque de la création du personnage du Destructeur, les États-Unis sont en conflit avec le Viêt Nam. La localisation de la cache du Destructeur se trouve en Asie. Le personnage symbolise l'emballement de la guerre. C'est également un parallèle avec la bombe atomique. Cet automate produit une énergie capable de tout désintégrer lorsqu'il abaisse sa visière. Il peut tout balayer sur son passage au point d'enlever tout sens au conflit.

Les premiers comics sur Thor représentaient la guerre comme une croisade contre le communisme alors que par la suite, la guerre, elle-même est l'ennemi. À partir de cet épisode, Thor devient une métaphore plus ou moins consciente sur l'usage du pouvoir. Ses adversaires suivant comme Mangog et Surtur sont extrêmement puissants et par simple haine veulent raser le monde.