Durant la Seconde Guerre mondiale, le combat d'un super-héro, Captain America contre les nazis, popularise la bande dessinée. L’éditeur Marvel Comics, à l'aide du  scénariste Stan Lee, réinvente le genre dans les années 1960, avec la série des Tales of suspense : de nouveaux super-héros (qui forment The Avengers, "les vengeurs") affrontent des super-vilains aux mêmes pouvoirs hors du commun. Un genre fantastique est crée avec ses règles : les super-héros utilise leurs pouvoirs pour défendre les plus faibles et l’humanité en général, tandis que les supers-vilains, qui tirent leurs pouvoirs en général d’un accident, chimique, nucléaire ou génétique, les utilisent à des fins maléfiques (contrôler le monde).

Captain America fut l'un des premiers héros crées par L'editeur Marvel, et devient un objet de propagande majeur, en combattant le nazisme de A.Hitler qui fait figure du mal, ils viennent en aide au bien (les Américains).Il a été modifié par une expérience dans le but de créer un surhomme, un super-soldat afin d'appuyer l'armée physiquement et moralement en réconfortant le moral des troupes car Captain-America est derrière eux.


Captain America est un personnage qui fut créé spécialement pour la propagande puisque c’est un super-héros guerrier qui se bat avec l’armée américaine contre les Allemands et dont le grand ennemi est Crâne Rouge, un agent nazi, bras droit d’Hitler.

Captain America, digne representant des Etats Unis, combat le nazisme. Ce combat "fictif" représente la lutte des Etats Unis contre l'Allemagne nazi. Les Etats unis utilisent l'image de captain america comme une image de propagande.